28 novembre 2021

OUI au
contournement EST
de la Chaux-de-Fonds

La qualité de vie avant tout !

Investir pour la qualité de vie dans les Montagnes neuchâteloises

Au mois d’avril 2021, à l’unanimité ou presque, le Grand Conseil a voté un crédit de 186 millions de francs pour améliorer la qualité de vie dans les Montagnes neuchâteloises. 60 % seront à la charge de la Confédération, 40% à la charge du canton.

De quoi s’agit-il ?

Les Autorités proposent, avec raison, d’améliorer le cadre de vie de la population. Par la construction d’une nouvelle route de contournement à La Chaux-de-Fonds, la H18. Ce projet est prioritaire pour mener à terme la stratégie Neuchâtel Mobilité 2030. Il est malheureusement combattu par les sections neuchâteloises de solidaritéS, des Jeunes Verts, de Greenpeace et de la Grève du climat.

Un tel référendum n’est qu’un petit coup d’arrêt. Les bonnes volontés politiques, plus fortes et plus réunies que jamais, repartent ensemble en avant, avec une forte ambition pour gagner le vote et promouvoir les intérêts de toute une population qui attend ces investissements depuis trop longtemps.

Mobilité 2030 : une étape importante !

Le contournement routier à l’est de La Chaux-de-Fonds, appelé H18, entre dans le cadre d’un vaste chantier. Rappelez-vous : à une très forte majorité (84,17%), le peuple neuchâtelois avait accepté en 2016 le projet Neuchâtel Mobilité 2030. Un signal fort donné pour une stratégie basée sur quatre piliers : le RER neuchâtelois, les routes nationales, les routes cantonales et la mobilité douce. Une stratégie inscrite dans la durée et qui repose sur une vision de la mobilité qui rend complémentaires les différents modes de transports publics et privés.

Les priorités de la Confédération

Pour rappel, deux axes d’importance stratégique sont fortement soutenus par la Confédération. Le premier, le RER neuchâtelois, permettra dès 2035 de relier La Chaux-de-Fonds à Neuchâtel en 15 minutes. Un milliard de francs seront donc investis pour le rail. En même temps, deux contournements routiers sont prévus dans les Montagnes. Celui du Locle, au nord de la ville, et celui de La Chaux-de-Fonds, au sud. Là encore, ces investissements priorisés par la Confédération valent un milliard de francs. A vous de choisir. Pour nous, ce sera l’avenir.

Qualité de Vie.

La H18, c’est reconquérir et aménager l’espace public dans le centre urbain de La Chaux-de-Fonds pour les transports publics, les cyclistes et les piétons

La H18, c’est réduire les dangers, les nuisances sonores et la pollution dans un espace aujourd’hui engorgé

La H18, c’est renforcer la sécurité, notamment celle des piétons

La H18, c’est fluidifier et sécuriser le trafic routier pour une meilleure cohésion entre les différents types de transports

Attractivité.

La H18, c’est une réponse aux futurs enjeux économiques, sociaux et environnementaux

La H18, c’est une pièce manquante pour renforcer l’attractivité des Montagnes neuchâteloises

La H18, c’est permettre le déploiement des mesures d’accompagnement pour relever les défis liés au trafic urbain

La H18, c’est renforcer l’attrait économique, touristique et culturel de la ville de La Chaux-de-Fonds

Mobilité.

La H18, c’est une nouvelle étape dans la réalisation de la stratégie Neuchâtel Mobilité 2030 acceptée par la population à plus de 84% en 2016

La H18, c’est un axe reconnu comme prioritaire par la Confédération dans le réseau routier national

La H18, c’est investir durablement pour la mobilité dans les Montagnes neuchâteloises tout en bénéficiant d’un financement fédéral

La H18, c’est proposer un accès plus fluide au Jura et au Vallon de Saint-Imier pour les habitantes et les habitants de tout le canton

Le comité de campagne